Skip to main content
Start of main content

La responsabilité sociale au cœur de l’ingénierie

07 décembre 2021

Des employés mettent à profit leurs compétences en ingénierie de manière bénévole pour construire une école secondaire en Afrique occidentale

Stantec s’est associée à l’organisme Ingénieurs Sans Frontières Québec (ISFQ) pour mettre sur pied le projet SUKU qui vise à construire une nouvelle école secondaire au Togo. Le nouveau bâtiment sera constitué de salles de classe, d’une bibliothèque et de bureaux administratifs sur le site d’une école en marche depuis plusieurs années. Ce projet vise également à rénover les trois salles de classe existantes puisque les infrastructures actuelles freinent le rythme d’apprentissage des élèves. Les conditions difficiles d’enseignement démotivent les élèves à se présenter à l’école et engendrent un taux d’échec plus élevé. 

L’école du projet SUKU.

Les nouvelles installations permettront de remplacer celles constituées d’un simple toit de pailles exposant les élèves et le matériel scolaire aux intempéries ; les parents des élèves devant rebâtir les salles de classe à chaque fois qu’elles sont endommagées. La bibliothèque permettra d’instaurer un système d’entreposage des livres et du matériel scolaire trop souvent perdus, endommagés ou volés. Finalement, la rénovation des salles de classe existantes permettra de corriger les lacunes structurales et ainsi d’éviter que les intempéries endommagent les documents pédagogiques, l’équipement scolaire et les bâtiments.

Pour réaliser le projet, ISFQ s’est associé à l’organisme togolais Echo de la Jeunesse, qui a pour mission de développer les communautés togolaises en luttant pour les droits fondamentaux des enfants via la santé, l’hygiène et l’éducation.

Une équipe composée de bénévoles de Stantec et de coopérants d’ISFQ a donc été mise sur pied. « Les membres d'ISFQ ont été sélectionnés en juillet 2020. Depuis, Stantec est devenue le partenaire principal du projet, ce qui a donné l'occasion à certains employés de Stantec de rejoindre l'équipe à titre de bénévoles et de mentors », mentionne Julien Durand, ingénieur en eau au bureau de Montréal. « Le rôle de l'équipe de Stantec ne se limite pas à l'aspect financier : les ingénieurs et les professionnels ont participé activement à la conception et à la production des plans et devis du nouveau bâtiment. »

Julien Durand avec l’équipe ISFQ : Véronique Gisondi, Mélodie Vignealt, Annabelle Boinet, Julien, Arianne Provost-Savard.

Julien Durand s'est joint à ISFQ en juillet 2020 et est un membre actif de l'équipe de coopérants. « Le projet SUKU est une occasion unique de faire une réelle différence pour toute une communauté en lui offrant la chance d'obtenir une éducation de qualité. Ayant eu le privilège d'accéder à une éducation de qualité, je crois fermement que tout le monde devrait avoir cette chance ; l'accès à l'éducation est un puissant agent de changement pour une communauté en réduisant la pauvreté, l'exclusion et les inégalités sociales », a déclaré Julien.

Avec l'aide de quatre ingénieurs et professionnels de Stantec, l'équipe a pu terminer les plans et devis nécessaires à la construction du nouveau bâtiment. En septembre 2021, les coopérants se sont envolés vers le Togo pour trois mois afin de superviser et d'aider l'entrepreneur local pour la construction du nouveau bâtiment. C’est aujourd’hui mission accomplie pour l’équipe de projet SUKU. Le projet s’est terminé avec succès comme prévu à la fin novembre 2021 et la communauté du village de Danyi N’Digbé peut maintenant profiter de salles de classe et d’une bibliothèque toutes neuves!

Les étudiants dans leur nouvelle école.

Les projets de coopération internationale comme celui-ci, sont une excellente occasion d'échanger et d'apprendre de personnes d'horizons divers.

Stantec s’est associée à Ingénieurs Sans Frontières Québec (ISFQ) pour agrandir une école secondaire au Togo.

End of main content
To top
Run Modes: s7connect,crx3,nosamplecontent,publish,crx3tar
Build Version: 2.5.0.8
Build Date: 2022-44-28 08:44:26