Skip to main content
Start of main content

Les véhicules automatisés : au-delà des simples voitures

24 mars 2021

Nombreuses sont les industries qui tireront profit du déploiement sécuritaire et réfléchi des véhicules automatisés

Par Katie Clothier et Jonathan Garrett

Grayson Brulte, consultant externe pour l’équipe Stantec GenerationAV™, a participé à la rédaction de ce blogue.

Quand vous entendez ou lisez « véhicule automatisé », qu’est-ce qui vous vient en tête? La plupart des gens imaginent un véhicule sans conducteur, même si la mobilité automatisée va bien au-delà de cette image. Dans cet article, nous allons mettre l’accent sur l’aspect automatisation. Il est vrai que les constructeurs automobiles ont doté les véhicules de dispositifs d’aide à la conduite, comme le stationnement mains libres, mais les technologies de mobilité automatisée sont matures pour transformer un vaste éventail d’autres secteurs.

Des restaurants de quartier à Singapore aux relais routiers au Nouveau-Mexique, en passant par les mines au Brésil, voyons quelques domaines où les solutions de mobilité automatisée pourraient entraîner d’étonnants changements, qui vont bien au-delà des automobiles.

Les VA au profit du camionnage longue distance

La hausse du commerce en ligne et de la demande pour des livraisons rapides ont incité l’industrie du camionnage à s’intéresser davantage aux VA. Beaucoup de discussions portent sur l’utilisation des VA pour le premier/dernier kilomètre des parcours de livraison, mais peu abordent la distance à parcourir entre les deux. Et pourtant, il y a là un potentiel énorme pour les solutions de mobilité automatisée. D’une part, les camions qui parcourent de longues distances, essentiels pour transporter les marchandises jusqu’aux clients, voyagent sur des autoroutes inter-États et des routes à accès limité, où les trajets très prévisibles et l’absence de circulation transversale permettent d’exploiter les atouts de cette technologie. D’autre part, le retrait des conducteurs peut entraîner une baisse des coûts pouvant aller jusqu’à 40 % — sans compter que l’industrie du camionnage vit une pénurie de conducteurs qualifiés depuis longtemps. Pour toutes ces raisons, le camionnage pourrait devenir le premier secteur à déployer à grande échelle la technologie des VA.

Le transport interurbain (« middle miles ») de marchandises présente un potentiel énorme pour les solutions de mobilité automatisée.

Alors que l’industrie du camionnage commence à adopter les camions automatisés, nous prévoyons une demande pour une nouvelle génération de plateformes logistiques stratégiquement situées où se feraient le déchargement de marchandises pour la livraison sur le dernier kilomètre, puis le chargement et le ravitaillement en carburant avant le retour sur la route. Nous travaillons avec des partenaires pour offrir une gamme de services clefs en main pour ces plateformes : déterminer les sites adéquats, traiter tous les aspects liés à l’obtention des permis et — parce que nous comprenons les exigences particulières en matière de VA — réaliser la planification et la conception de ces plateformes.

Améliorer les opérations aéroportuaires

Les aéroports sont des systèmes de transport intégrés où convergent presque tous les modes de transport et où se rencontrent des gens de partout dans le monde. Dans les installations aéroportuaires, les applications sont presque illimitées pour les VA, qu’il s’agisse d’installations civiles ou militaires.

Alors que la pandémie de COVID-19 a complexifié encore davantage l’industrie du transport aérien, l’innovation et la technologie offrent de multiples options pour accroître la sécurité et le confort des passagers. La technologie des VA procure des niveaux d’efficacité, de fiabilité, de sécurité et d’uniformité qui ne sont tout simplement pas atteignables par du personnel humain. Les conditions saisonnières, comme la chaleur l’été ou le froid l’hiver, ont moins d’effets sur les VA.

Nous avons appris à considérer les VA non pas comme une technologie particulière, mais comme un outil puissant pour réévaluer et reconcevoir des domaines entiers.

Est-ce commode que du personnel nettoie les grandes surfaces de plancher des terminaux chaque jour alors que des VA pourraient facilement le faire durant la nuit? Et quel est le tribut payé par les bagagistes qui travaillent sur l’aire de trafic achalandé jour après jour, été comme hiver? La manutention et le transfert de bagages sont une application idéale pour les VA, et les applications ne manquent pas dans les aéroports et le domaine du transport aérien.

Les besoins et les attentes des voyageurs se modifient et la technologie évolue, ce qui amène les organismes de réglementation de l’aviation à explorer de nombreuses manières d’accroître la santé et la sécurité des voyageurs. Du côté piste au côté ville de l’aéroport, les applications possibles des VA sont nombreuses et concernent la sécurité, l’inspection, le nettoyage et le déneigement des pistes. Les VA peuvent jouer des rôles importants dans la détection d’objets inopportuns (une préoccupation majeure), la traction et le ravitaillement d’aéronefs, la signalisation, l’information aux voyageurs, la gestion des stationnements et les services de fauteuils roulants automatisés. Il convient de trouver un équilibre entre l’intégration de la technologie et les facteurs de changement pour le personnel.

Livraison des marchandises dans les zones urbaines

Avant la pandémie, les livraisons par VA pour de courtes distances et dans des rues congestionnées occupaient une petite part de marché.  Les véhicules automatisés peuvent être utiles à cet effet, mais aussi les robots de livraison sur trottoir et à l’intérieur des bâtiments, et même les drones (qui sont à notre porte). Une nouvelle loi fédérale américaine qui entre en vigueur en mars 2021 assouplit les restrictions relativement aux drones, ce qui facilitera leur utilisation pour les livraisons.

La pandémie a entraîné une forte croissance des projets de VA : en raison de la fermeture des commerces au printemps 2020, beaucoup réclament les livraisons à faible risque et sans contact qu’offrent les VA, ce qui stimule les projets pilotes dans les hôpitaux, les hôtels et les campus. La demande est susceptible de se maintenir dans le monde post-pandémie. Nuro et Starship, les chefs de file dans la fabrication de VA, ont mis les bouchées doubles pour mettre à l’essai et commercialiser ces solutions auprès des restaurants, des supermarchés, des pharmacies, des détaillants en ligne et des entreprises de livraison de nourriture comme Postmates. La firme d’experts-conseils McKinsey & Co. évalue que le marché de la livraison pour le dernier kilomètre s’élève à 86 milliards de dollars américains et que la croissance sera forte.

Les campus — universités, hôpitaux, parc d’affaires — sont de parfaits endroits pour mener les premiers projets pilotes et de déploiements de VA.

Faciliter les déplacements dans un campus

Qu’il s’agisse d’une université, d’un hôpital ou d’un parc d’affaires, la plupart des campus offrent des services de transport pour que les personnes s’y déplacent plus rapidement qu’à pied et plus efficacement qu’en voiture (pas besoin de trouver du stationnement). Ces services sont généralement offerts au moyen de navettes, de voiturettes de golf et même d’engins de micromobilité. À certains endroits, comme au parc industriel Brooklyn Navy Yard et au campus de l’université Texas A&M à Corpus Christi, on a commencé le déploiement de véhicules automatisés, puisqu’ils conviennent bien pour ces lieux moins congestionnés où une basse vitesse est imposée. Dans de tels lieux, les VA offrent les avantages suivants :

Développement durable : Sur les campus, les navettes automatisées peuvent favoriser la mise sur pied d’un réseau de mobilité avec véhicules partagés et sans émissions. Nous avons aidé l’université Arizona State à élaborer un plan conceptuel pour un service de transport multimode accessible et électrique durant leur projet d’exploration de la technologie des VA.

Expérience des utilisateurs : Grâce aux systèmes en réseau, les VA peuvent fournir des données en temps réel par l’entremise d’une application ou d’un panneau d’information aux utilisateurs. Ceux-ci sont informés et peuvent planifier leurs déplacements.

Sécurité : Un système en réseau permet de mettre en place de multiples niveaux de sécurité, les véhicules communiquant sans cesse avec le système et des humains gardant constamment un œil sur l’ensemble des opérations.

Accessibilité : Les normes d’accessibilité sont une préoccupation principale dans la conception des VA pour faciliter leur utilisation par les personnes se déplaçant en fauteuil roulant ou à l’aide d’autres dispositifs d’assistance.

Mines : prendre la voie d’un avenir plus sécuritaire et axé sur le développement durable

Les entreprises minières ont récemment pris l’engagement d’accroître les pratiques de développement durable dans l’industrie en se fixant des cibles de réduction en matière de gaz à effet de serre et ultimement, la cible de zéro émissions nettes de leurs activités. Les mines étant historiquement des lieux de travail dangereux, l’industrie désire aussi mieux protéger les travailleurs et devenir plus sécuritaire, ayant adopté l’approche Vision Zéro. Les véhicules automatisés et électriques joueront un rôle important pour favoriser l’atteinte de ces objectifs. Les solutions de mobilité automatisée peuvent aussi contribuer à aplanir les disparités, ce qui permettra aux petites entreprises d’être plus concurrentielles face aux sociétés minières bien établies.

Les véhicules automatisés et électriques joueront un rôle important pour l’avenir de l’industrie minière.

En partenariat avec une université, nous avons récemment réalisé une étude sur la possibilité d’ajouter des camions électriques/automatisés sur un parcours de 130 kilomètres (80 miles) d’une société minière cliente confidentielle. Beaucoup de facteurs doivent être pris en compte, du choix de la technologie à la planification du trajet, et aux évaluations des coûts d’investissement et de fonctionnement. Pour déterminer la voie à suivre potentielle, il est important d’élaborer une feuille de route pour les différentes options et d’évaluer dans quelle mesure les solutions de mobilité automatisée permettent le mieux d’atteindre les objectifs fixés.

Les sociétés minières ont une longue histoire en matière d’adoption de nouvelles technologies. Elles doivent commencer par des applications simples des VA et s’appuyer sur l’expérience acquise pour mettre en place des applications plus avancées. Selon nous, l’industrie possède le potentiel de devenir un chef de file mondial pour ce qui est de l’utilisation des VA pour promouvoir la productivité et la sécurité.

Bâtir notre avenir en VA ensemble

Dans le cadre des travaux dans ces domaines avec nos clients, nous avons appris à considérer les VA non pas comme une technologie particulière, mais comme un outil puissant pour réévaluer et reconcevoir des domaines entiers. En connaissant le problème à régler et en établissant une vision pour la solution, nous pouvons élaborer la voie à suivre pour réaliser le déploiement des technologies de VA. Celles-ci modifieront profondément — et amélioreront — d’innombrables facettes de nos collectivités.

Si les collectivités, les entreprises et les commerces bénéficient d’une planification et d’une orientation adéquates, ils pourront réaliser un avenir automatisé et tirer profit d’importants gains sur le plan de l’efficacité, de la sécurité et du développement durable.

Traduction du blogue publié originalement sur le site Ideas de Stantec.

 

 

À propos des auteurs:

Conceptrice de produits au sein de notre équipe Stantec GenerationAV™ axée sur l’avancement de la mobilité automatisée, Katie s’occupe du développement des produits, de la gestion de projets et de la recherche. Communiquer avec Katie.

Membre de l’équipe Stantec GenerationAV™, Jonathan dirige le développement de plusieurs produits et services qui soutiennent l’adoption à grande échelle des véhicules automatisés, du contenu informatif créatif jusqu’aux évaluations approfondies sur l’industrie des VA et aux évaluations opérationnelles.  Communiquer avec Jonathan.

End of main content
To top